Qu'est-ce que le Krav Maga ?

Le Krav Maga (combat contact en hébreu) créé par Imi Lichtenfeld est un système d'autodéfense israélien qui est considéré comme le système d'autodéfense le plus efficace dans le monde. En Krav Maga, nous apprenons aux élèves à réagir face à une attaque soudaine et violente, sous stress ou après un choc (étourdissement suite à une frappe, ...) Avec cette discipline, nous voulons offrir aux pratiquants les meilleures chances de survivre en situation critique et leur permettre de défendre les éventuelles personnes qui les accompagnent. 

Assurer sa protection ainsi que celle d'autrui est essentiel pour nous.


Si l'efficacité du Krav Maga reste inégalée, c'est parce qu'il est conçu pour affronter les diverses menaces du monde réel et qu'il évolue sans cesse. Il offre des techniques de défense destinées aussi bien à réagir face à des étranglements ou des coups directs, qu'à des attaques au couteau, au bâton ou au fusil. Il permet aussi de faire face à plusieurs attaquants simultanément, comme c'est souvent le cas lors d'une agression de rue. 


Pour nous préparer de façon aussi réaliste que possible, nous nous entraînons avec des scénarios plausibles du monde réel, dans des environnements du quotidien, de sorte que les formations auront lieu fréquemment à l'extérieur, dans des escaliers, dans des parkings, dans des ruelles, dans des véhicules ... Bref, partout où une attaque peut facilement avoir lieu. Ceci donne aux élèves une appréciation des différences dans l'environnement, l'éclairage, le son, les surfaces de sol et, tout cela, dans le but d'être mieux préparés à toute situation conflictuelle.


Mais, fondamentalement, le Krav Maga espère enseigner aux élèves comment éviter une confrontation violente. Si le Krav Maga enseigne le combat explosif et les compétences défensives, il enseigne également aux pratiquants à avoir conscience d'eux-mêmes et de leur environnement afin d'éviter au maximum toute confrontation pouvant s'avérer dangereuse, voire mortelle.

 

Très important, le Krav Maga est facile à apprendre car il exploite les réactions et réflexes naturels d'une personne. Des élèves de tous les niveaux n'ayant aucune expérience de combat peuvent progresser assez rapidement et ainsi se sentir capables de gérer la plupart des scénarios de base. De plus, le Krav Maga améliore également la condition physique et l'endurance.


Le Krav Maga est accessible à tous - enfants, femmes, adultes, même aux personnes âgées - car il enseigne les principes de base de la sécurité et de l'autodéfense et cible les zones vulnérables d'un attaquant. Tandis qu'il est accessible à tous, il reste réputé pour son efficacité dans les unités SWAT (où une approche plus agressive et puissante peut être nécessaire), dans les domaines militaires, pour l'application de la loi ainsi que la protection rapprochée.

Quels sont les bienfaits ?

Apprendre a se défendre


Vous améliorerez vos compétences en défense personnelle lors de chaque cours auquel vous participerez. Ne nous voilons pas la face, nous vivons dans un monde qui n’est pas aussi sécurisant que nous l’aimerions. Le Krav Maga vous enseigne des techniques pratiques et approuvées contre les attaques les plus courantes de la vie réelle auxquelles vous pourriez faire face. Même si vous êtes une personne de capacité physique moyenne, l’apprentissage des techniques simples et efficaces du Krav Maga prendra seulement quelques mois pour vous aider à vous sentir en sécurité dans presque n’importe quelle situation.


 Réduire le stress


Vous surmonterez rapidement l’anxiété et la frayeur des situations de haut stress. Le Krav Maga a des exercices d’entraînement conçus pour vous aider à fonctionner sous le stress, le choc, et l’afflux d’adrénaline d’une confrontation soudaine. Vous apprendrez à vous affirmer à mesure que vous serez encouragé à dépasser vos limites. La “force” interne que vous développerez pendant les exercices vous aidera à éviter la force physique lors d’une confrontation. Plus important, la “force” interne que vous développerez vous aidera à gérer tous les défis de la vie beaucoup plus efficacement. Le Krav Maga est un vrai entraînement dynamisant et antistress.


 
Développer la confiance
 

Le Krav Maga met à profit nos propres réactions naturelles, ainsi il est facile à apprendre. Votre confiance en vous grimpera alors que vous ajoutez sans cesse des nouvelles techniques à votre arsenal. Nos élèves nous disent que le Krav Maga leur procure une attitude positive et les font se sentir mieux dans leur peau. Nos instructeurs expérimentés savent exactement comment vous motivez pour réaliser vos objectifs d'autodéfense et de forme physique, ainsi vous rentrerez à la maison après chaque cours restauré de vigueur et d’enthousiasme.

Quels sont les principes ?

Rapidité


La technique étant calquée sur les réflexes naturels du corps humain, elle est plus rapide à réaliser en cas de confrontation physique. Il est impératif de mettre fin au plus vite à une situation dangereuse.


Efficacité


L'esthétisme n'a pas sa place. L'efficacité prime sur toute autre considération. Placés en situation de danger quasi permanent dans les rues de nos villes, nous avons besoin d'une méthode de combat à mains nues vraiment efficace, bannissant toute fioriture, toute sophistications.


Simplicité


La simplicité est déterminante pour conserver un maximum de chances de survie face à une agression physique. Les mouvements simples sont courts et par conséquent peu fatigants. Il existe deux bonnes raisons aux mouvements simples : ils permettent de conserver un maximum de fraîcheur physique pendant un combat, et un mouvement simple est court donc, la distance étant moins longue, il est automatiquement plus rapide.


Maitrise de soi


Malgré l'absence de limitations en Krav Maga, on va bien entendu observer des règles de sécurité pour que le pratiquant puisse atteindre sans danger un niveau élevé donc une grande rigueur du contrôle de soi fondée sur des valeurs morales qui soulignent l'importance de l'intégrité personnelle, de la non violence et de l'humilité nécessaire en fonction du danger que représente l’agresseur, le pratiquant essayera de le ramener à la raison en lui parlant, ou évitera la confrontation en s'en allant, si cela lui est possible. Mais, si c'est absolument indispensable, il saura se défendre.

A qui s'adresse t'il ?

Grâce à sa facilité d'apprentissage, le Krav Maga séduit aussi bien les civils (homme, femme, enfant, senior) car cette méthode intéresse toutes les personnes qui, comme tout un chacun, sont conscients d'une certaine montée des incivilités de toutes sortes, des vols avec violence, comme de ces agressions ordinaires, irraisonnées, trop souvent médiatisées, qui peuvent frapper chaque citoyen sur la voie publique, à l’école ou au lycée, sur son lieu de travail, à son domicile comme par exemple : vol, racket, home-jacking, car-jacking, kidnapping, viol, bagarre, holdup, et bien d'autres encore...


Les pratiquants de Krav Maga seront des personnes comme vous et moi avec ou sans potentiel technique et/ou physique qui sont conscientes de la réalité du monde actuel et qui souhaitent apprendre à se défendre ou défendre autrui, dans une logique d'efficacité réelle et non- annoncée ou stéréotypée (comme dans certains Arts-Martiaux tels qu'Aïkido ou Jujitsu) et qui savent, à leur juste valeur que cela n'arrive pas qu'aux autres et que personne n'est à l'abri d'un jour être une victime potentielle tout en étant conscient que la police de prévention ne peut être la réponse omniprésente à d’éventuels agresseurs.


En bref, le genre de pratiquants de Krav Maga sont des personnes convaincues que notre modèle de société ne doit pas être régi par la loi du plus fort mais par le respect du Droit et qui considèrent que leur responsabilité citoyenne est susceptible de les impliquer physiquement s'ils sont témoins ou victimes d’une agression à la personne.

Qui est le fondateur ?

Imi Lichtenfeld naît en 1910 à Budapest puis passe sa jeunesse à Bratislava, alors en Tchécoslovaquie (en Slovaquie de nos jours), inspiré par son père Samuel, ancien acrobate de cirque et lutteur, professeur d'éducation physique, détective et instructeur en Chef de la Police Départementale reconnu pour son enseignement de la self-defense, mais aussi pour ses nombreuses arrestations. Imi pratique de nombreux sports. Il se concentre finalement sur la gymnastique, la lutte et la boxe, participant activement pendant dix ans à un grand nombre de compétitions, dont il sort souvent victorieux, principalement en lutte. Jusqu'en 1940, Imi participe, seul ou en groupe, à d'innombrables affrontements et combats de rue contre des agresseurs antisémites. Avec la montée du fascisme et de l'antisémitisme, les nazis se répandent en Slovaquie et les juifs sont violemment agressés.

Imi organise un groupe de jeunes juifs issus pour la plupart de la boxe, de la lutte ou de la musculation pour contrer les émeutes et empêcher les bandes antisémites de pénétrer dans le quartier juif. Il prend ainsi part à de nombreuses bagarres, qui aiguisent sa prise de conscience sur les différences entre les combats de rue et les compétitions sportives. Les premiers principes du Krav Maga se dégagent de ses réflexions :


  • Utiliser les réflexes
  • Le mouvement naturel
  • Défense et attaques simultanées
  • Retrouver ses moyens après un coup


À partir de 1940 Imi, devenant un « problème » pour les autorités locales fascistes, doit quitter sa maison, sa famille et ses amis. Il s'embarque dans le dernier navire immigrant qui parvient à échapper aux nazis. Il s'agit d'un ancien bateau de rivière appelé le Pentcho, reconvertit au transport de centaines de réfugiés d'Europe centrale vers la terre promise d'Israël.


Avant d'entrer en Israël, Imi rejoint la légion tchèque, commandée alors par l'armée britannique. Il sert sur différents théâtres d'opérations du Moyen-Orient pendant 1 an et demi puis reçoit un permis d'entrée pour Israël.


En 1942 des amis de Imi le présentent au général Sadeh, général de la Hagana (pré – IDF = Israeli Defensives Forces. Hagana = force armée créée en 1920 pour organiser une défense des juifs en Palestine ; considérée illégale par l'armée britannique qui administrait ce territoire et en contrôlait la défense) qui l'accepte immédiatement dans l'organisation en regard de ses talents de combattant au corps à corps.


En 1944, Imi commence à entraîner les combattants israéliens. Il entraîne plusieurs unités d'élites de la Hagana : Palmach (unités de combat créées en 1941 et qui vont bénéficier des connaissances acquises par tous les juifs engagés dans la deuxième guerre mondiale pour les Britanniques), et Palyam (commandos marines). Il leur enseigne la condition physique pour le combat, le dépassement des obstacles individuels, les tactiques de baïonnettes, les attaques de sentinelles, le combat au corps à corps sans arme (Krav Maga en hébreu), la natation, le combat au couteau, le bâton.


En 1948, avec la naissance de l'État d'Israël et de l'IDF, Imi devient instructeur en chef en éducation physique et en Krav Maga pour l'armée. Il sert l'IDF pendant 20 ans, affinant et développant sa méthode de self-defense unique.


Imi entraîne personnellement les meilleurs combattants des unités d'élites d'Israël et forme de nombreuses générations d'instructeurs de Krav Maga. Pour cela, il gagne la reconnaissance des plus hauts gradés de l'armée. Plus tard, le ministère de l'éducation donne la reconnaissance d'état pour l'enseignement du Krav Maga aux civils.


Le Krav Maga devait répondre aux besoins variés et nécessaires à l'IDF. Il devait être facile à apprendre et à appliquer, de telle sorte qu'un soldat, un employé de bureau ou un combattant d'unité d'élite puisse obtenir l'efficacité requise dans la plus petite période d'apprentissage et aussi que les techniques puissent être appliquées malgré un stress intense. 

Au début des années 60 alors qu'il entraîne une unité de gardes de la Police Impériale en Éthiopie, Imi réalise qu'un des élèves essaye vraiment de le blesser alors qu'il montre une défense contre une attaque à la baïonnette. À l'attaque suivante, Imi le frappe très durement et le met hors de combat. Cet incident le fait réfléchir sur l'attitude à transmettre aux élèves pour s'entraîner dans de bonnes conditions et prévenir les blessures : « n'essayez pas de prouver qui vous êtes ».


En 1964, après s'être retiré de l'IDF, Imi commence à adapter le Krav Maga aux besoins civils. La méthode est adaptée pour convenir à tout le monde : hommes et femmes, jeunes et adultes, tous ceux qui auraient besoin de survivre à une attaque en encourant un minimum de risques ou de dommages.


Pour répandre sa méthode : Imi établit 2 centres d'entraînement, à Tel Aviv et Netanya, sa ville de résidence, qui devient un centre pour les pratiquants de Krav Maga. Il adopte le système de ceinture pour structurer le Krav Maga et assurer une progression rapide en toute sécurité. Pendant ce temps, Imi continue à servir comme consultant et instructeur de Krav Maga pour l'IDF et d'autres forces de sécurité.


En 1972, la première formation d'instructeur destinée aux civils démarre à l'institut Wingate. Dès lors, la méthode se répand auprès de nombreux civils.


En 1978, Imi crée l'Israeli Krav Maga Association pour disséminer la méthode et transmettre ses valeurs. Il en restera le président jusqu'à la fin de sa vie. 


En 1981 le Krav Maga commence à se développer dans le monde et suite a une forte demande les 4 plus grand élèves d'Imi: Eyal Yanilov, Gabi Noah, Avi Moyal et Eli Ben Ami créent en 1995 l'International Krav Maga Fédération (IKMF) à la demande d'Imi Lichtenfeld afin de transmettre le Krav Maga à l’échelle international.


Jusqu'à ses derniers jours, Imi continue à développer les techniques de Krav Maga et ses concepts. Il supervise personnellement les plus hauts gradés du Krav Maga et passe du temps avec les instructeurs. Imi contrôle les progrès et les réussites de ses élèves, les captivant avec sa personnalité unique et son sens de l'humour prononcé et leur communiquant sa connaissance ainsi que son expérience. Le 8 janvier 1998, Imi Lichtenfeld meurt à l'âge de 87 ans.